la sagesse aujourd hui

La sagesse de vivre dignement avec une aphasie après AVC

Même quand des sots osent prétendre que la personne aphasique le fait exprès...


Comment aider la personne aphasique ?
En lui parlant. En l'écoutant.
En la comprenant, en la rassurant. Surtout les premiers mois.

Avoir un AVC à 80 ans avec en conséquence une aphasie.
Première et dernière interview à 87 ans.
Je vous encourage à comprendre une personne aphasique.
Parmi les victimes d'un AVC, un tiers souffrirait d'une aphasie.
Témoignage. Le bon mot a des difficultés à sortir.
Parfois OUI signifie NON.
Née à Huclier, Pas-de-Calais, en 1929.
AVC : accident vasculaire cérébral.





Il fait laisser le temps de parler à une personne souffrant d'aphasie, dans le calme, surtout pas avec une télé allumée.

Son orthophoniste fut une aide précieuse. Merci à elle.
Après un accident vasculaire cérébral, le cerveau est parfois endommagé, parfois sous la forme d'une aphasie.
Les symptômes dépendent naturellement de la sévérité du trouble et de la localisation de la lésion.